Qu'est ce que la dépression ?

Qu'est ce que la dépression ?

Nous traversons tous dans notre existence des moments où nous nous sentons triste, en proie au doute, à la recherche des réponses à nos questions.
Nous avons à notre disposition une large palette d'émotions comme la joie, le bonheur, la tristesse, le découragement et le désespoir.
Ces émotions sont communes à tous et ne doivent pas être confondues et engendrées une conclusion hâtive de dépression car la réalité des émotions et de leur intensités est différente.

Pour pouvoir parler de dépression et donc de maladie il faut que plusieurs critères soient rassemblés et qui génère une souffrance importante et inhabituelle :

  • tristesse inhabituelle, une souffrance morale permanente qui n'est reliée à aucune cause, qui est impossible à apaiser et qui engendre des angoisses et un sentiment de fatalité.
  • Une perte d'intérêt et de plaisir qui touche tous les domaines de la vie (incapacité de se lever, d'aller au travail, de s'occuper des enfants, de faire les courses, ...)

Ceux-ci se manifestant depuis au moins quinze jours. Période durant laquelle chaque jour ou presque la personne va se sentir triste et sans espoir. La durée de l'épisode dépressif varie de quelques semaines à plusieurs mois, voire plusieurs années.

La dépression est une maladie qui peut toucher chacun d'entre nous. Contrairement aux idées reçues, elle ne relève ni d'une fatalité, ni d'une faiblesse de caractère. La volonté seule ne suffit pas pour s'en sortir.

Les symptômes de la dépression

L'état dépressif est caractérisé par un changement profond par rapport au fonctionnement psychique et physique habituel.
On parle de dépression lorsqu'une personne réunie au moins quatre symptômes décrit ci- dessous.

Symptômes physiques

Ils sont différents suivants la personne.

  • maux de tête
  • problèmes digestifs
  • sensation de fatigue permanente, de manque d'énergie. Ni le repos ni le sommeil ne l'atténue
  • ralentissement général des gestes
  • tension artérielle
  • souffrance des articulations

Vie affective

L'état dépressif engendre une tristesse intense qui est particulièrement douloureuse envahissante et incompréhensible. Elle est souvent accompagnée de pleurs sans motif et d'un sentiment de désespoir.

Incapacité à éprouver du plaisir

La personne en situation de dépression n'éprouve plus les petits plaisirs de la vie. Plus rien n'a d'importance, tout est vu d'un point de vue négatif.

Hypersensibilité émotionnelle

La personne à l'impression d'être transparente, vide, de ne plus éprouver d'émotions.

Sentiments d'inutilité, d'abandon et de solitude

La dépression fait naitre en la personne un sentiment de ne pas être aimée des autres, de ne rien avoir à partager, de ne pas être intéressante. Ce qui engendre pour elle des problèmes de confiance et d'estime de soi et de perte de confiance dans les personnes qui l'entoure.

Anxiété

C'est un symptôme fréquent mais attention ceci est différent des troubles anxieux. Cela peut se traduire par des manifestations physiques :

  • Boule dans la gorge, le ventre
  • Vague d'émotion qui submerge
  • Gene respiratoire
  • Augmentation du rythme cardiaque

Symptômes au niveau du fonctionnement intellectuel

Un ralentissement intellectuel qui se caractérise par une difficulté pour réfléchir et trouver ses mots. La parole n'est plus fluide.
Toute action est décomposée avant d'être effectuée. Ceci demande un effort très important pour accomplir des tâches qui jusqu'alors étaient naturelles et automatiques.

Une diminution de l'attention, de la concentration et de la mémoire

La dévalorisation de soi et sentiment de culpabilité

Une personne dépressive culpabilise d'être, de ressentir et de faire vivre aux autres ce qu'elle vit. Ces sentiments augmentent la baisse de l'estime de soi et de la confiance en soi.

Les pensées négatives, elles ont permanentes, tout évènement est envisagé sous un angle négatif.

Les pensées liées à la mort, elles sont engendrées par le sentiment d'inutilité et à la perte de toute estime de soi et à la perte du plaisir. Elles sont fabriquées par la maladie et elles disparaissent à la guérison. Attention, les idées de suicide doivent être signalées à un professionnel de santé.

Symptômes corporels

Une dégradation du sommeil, soit il se dégrade et devient peut réparateur, avec un réveil précoce et une impossibilité de se rendormir, car la souffrance intellectuelle prend toute la place. Soit le sommeil devient un refuge, mais il est insatisfaisant et abrutissant.

Une altération de l'appétit, suite à la perte du plaisir de manger, il peut y avoir une perte de poids visible rapidement soit à l'inverse une prise de poids suite à la sur consommation d'aliments pour combler un vide.

Des problèmes sexuels
La sexualité est une fonction biologique et relationnelle importante. Ceux-ci étant très perturbées dans l'état dépressif, il est logique que la vie sexuelle soit affectée.

Les origines de la dépression

Lorsque l'on se trouve dans l'état dépressif, on recherche souvent des réponses et des explications aux questions qui sont omniprésentes. "Pourquoi moi ?" "Qu'ai-je fait ?" "A quoi est ce dû ?" "Est ce que je vais m'en sortir ?" "Pourquoi on ne me comprend pas ?"

Nous avons besoin de donner du sens et de comprendre ce que l'on est entrain de vivre.

Pour comprendre d'où peut venir cette maladie il faut prendre en compte plusieurs facteurs (biologiques, psychologiques et environnementaux). Certains de ces facteurs sont là en amont de la dépression, on parle de facteur de risque.

Les facteurs biologiques

C'est le fonctionnement du cerveau et non sa structure qui est atteint. Cette différence est importante à comprendre car cela explique que cette maladie peut être réversible. Ce dysfonctionnement touche la transmission et la régulation des substances chimiques que sont les neurotransmetteurs. Leurs correction et la restauration du bon fonctionnement est fait par des médicaments antidépresseurs et par une prise en charge en psychothérapie en parallèle.

Les facteurs psychologiques

Les mécanismes psychologiques impliqués dans la dépression sont la perte, les conflits moraux, les croyances négatives et une mauvaise estime de soi ...

Certains de ces mécanismes trouvent leur origines dans l'enfance (la qualité des relations avec les parents, les deuils, l'impuissance, la culpabilité ou de la honte,...) et des éléments actuels (traumatismes, deuils d'une personne, d'un lieu, d'un idéal ou d'une image de soi).

Certains styles de comportements ainsi que les modes de défense peuvent favoriser l'apparition et le maintien d'une dépression. Surtout lorsque le mode de pensée de la personne est basée sur des croyances négatives, car dans cette situation elle va envisager tout évènement comme étant négatif et renforcer son schéma de pensé et donc sa dépression.

Les facteurs environnementaux

Les évènements de vie traumatiques que nous rencontrons ou un stress excessif et permanent, peuvent favoriser l'apparition d'une dépression.

Le rôle de l'entourage dans ces circonstances peut protéger de la dépression. Pour cela, ils doivent être réconfortants, rassurants. Il y a également l'engagement dans des activités sociales intéressantes et valorisantes qui peuvent avoir les mêmes conséquences positives.

Contact

Virginie Joly 47 rue de la Bourse - 69002 Lyon
Métro Cordeliers
 Plan d'accès

tél. : 06 63 83 57 75
email : contact@lyon-psychologue.com
n° adeli : 699315263
n° siret : 519 220 990 00013
membre de la FFPP
Consultations sur rendez-vous uniquement.
Merci de me prévenir au moins 48h à l'avance an cas d'indisponibilité. Toute séance non annulée 48h à l'avance vous sera facturée.

Plan du site

Virginie Joly
Formation
Consultation
Hypnothérapie
Tarfis
Les différents psy
Actualité
Article
Contact et coordonnées